Conseil municipal du lundi 4 avril 2022, mon intervention à propos de la maison de quartier et du dispositif quartier d’avenir du département

Nous sommes favorables à l’intervention du CCJL à la maison de quartier. Mais nous avons vu tout à l’heure et cela a été souligné par JY Sommer, que les crédits de la maison de quartier sont en réduction de près de 50% par rapport à 2020 et divisés par 3 depuis 2019.

Nous avons donc des inquiétudes sur le devenir de la maison de quartier, seul service public aux Blagis, dans un quartier qui va être reconstruit mais qui doit vivre encore plus de 10 ans, avec des bâtiments qui se vident, de gros travaux, des opérations de maintenance non effectuées pour la plupart, pas de commerce et une équipe qui fait tout pour faire fonctionner la maison de quartier mais en souffrance notamment en terme d’effectif.

Le Département a lancé en avril 2021 le dispositif « Quartier d’avenir – Hauts-de-Seine » afin de financer des projets destinés à améliorer la qualité de vie des habitants. Près de 150 M€ ont été alloués – dont 15 en 2021 – à des quartiers qui rencontrent des difficultés importantes telles qu’un habitat dégradé et un déficit d’offre commerciale et de services. 

Donc à côté de la contribution du département au programme de rénovation urbaine à hauteur de 290 millions d’euros dont a bénéficié en partie la ville de Bagneux pour la cité des musiciens à Pierre plate, il y a un dispositif départemental d’intervention en faveur du renouvellement urbain des quartiers avec projets de requalification. Je note que FAR n’a pas bénéficié du programme de rénovation urbaine comme Bagneux, mais aurait pu quand même bénéficier du dispositif quartier d’avenir pour accompagner les habitants. Pourquoi ?

Laurent Vastel a répondu que le dossier a été déposé.

Pour rappel, voici les critères cumulatifs permettant d’être éligibles.

  1. s’inscrire dans les axes prioritaires du département : inclusion sociale,  accessibilité mixité sociale, diversification fonctionnelle transition énergétique : Critère semble rempli
  2. se situer dans un quartier alto-séquanais composé majoritairement de logements dégradés : Critère semble rempli
  3.  être d’un niveau d’ambition et d’une ampleur suffisamment fort pour contribuer à la requalification du quartier avec l’existence d’un projet global de transformation de quartier ayant un impact structurant sur le quartier intervention sur un nombre important de logements et avec un nombre minimum de 250 logements réhabilités démolis reconstruits : Critère semble rempli

En revanche ne sont pas exigibles au présent volet les opérations 

  • pour lesquelles le financement sollicité auprès du département aurait pour effet direct de combler le déficit du bilan de aménagement d’une zone d’aménagement concerté (ZAC) sauf cas dérogatoire à la suite du bilan de l’examen du bilan de la ZAC. Le dispositif de ZAC doit en effet permettre d’équilibrer le financement de l’opération sauf cas particulier qui devra être démontrée : Qu’en est-il ? quid de l’opportunité de la ZAC ?
  • situées en secteur de reconversion de friche industrielle ou tertiaire : Critère semble rempli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s